Votre devis gratuit en ligne  

Mes conseils chauffage

Découvrez nos conseils utiles pour votre chauffage.

Panne de fioul

Les conséquences : votre pompe va tourner "à sec", c'est-à-dire sans être lubrifiée par le fioul. Vous risquez aussi de remuer la boue qui se forme parfois au fil du temps en fond de cuve. La pompe souffre alors énormément, sa durée de vie en est considérablement réduite.

Pour info : le coût du remplacement d'une pompe est au minimum de 200€. Et pourtant, il est si simple de vérifier de temps à autre votre jauge et votre cuve.

Votre brûleur

Le témoin rouge est allumé : Vous reste-t-il encore du fioul dans la cuve ?

ATTENTION ! Une jauge n'a qu'un caractère indicatif (si jauge à flotteur, elle peut être bloquée).

Si vous êtes certains d'avoir du fioul, essayez de relancer le brûleur en appuyant sur le bouton poussoir 

"allumé rouge"

Le témoin rouge n'est pas allumé :

La panne ne vient pas de votre brûleur.

Vérifiez votre thermostat et les piles

Vérifiez les fusibles sur votre tableau général électrique

Vérifiez le bouton "surchauffe" de chaudière (il est derrière un cache) 

Votre manomètre de pression d'eau

title

Surveillez toujours que le pression soit autour d'1 bar/1,5 bar.

Si vous êtes en dessous, faîtes l'appoint d'eau dans le circuit de chauffage. (Si vous devez faire trop souvent l'appoint, recherchez d'éventuelles fuites).

S'il y avait trop d'eau dans l'installation, le groupe de sécurité chauffage taré pour la plupart à 3 bars, s'ouvrirair tel un robinet automatique chassant alors de trop plein d'eau de l'installation.


Votre circulateur chauffage (encore appelé "pompe de circulation")

Depuis l'arrêt du chauffage au printemps, il arrive que les circulateurs se bloquent (la chaudière monte en température, l'eau chaude n'est plus pompée vers vos radiateurs). Enlevez la vis centrale avec un gris tournevis sens contraire des aiguilles d'une montre.

ATTENTION ! De l'eau chaude peut en sortir, mettez sous le circulateur un récipient. 

Dans le fond derrière cette vis, introduire un tournevis et faire tourner la pompe dans un sens puis dans un autre une fois libéré (l'axe de pompe doit tourner). Remettre la vis à sa place en serrant mais sans forcer. Vérifiez que le thermostat fonctionne, vérifiez que les piles du thermostat soient bien placées et en bon état. 

Votre vase d'expansion (Ballon rouge)

Pour permettre la dilatation eau froide/eau chaude du circuit chauffage, on utilise aujourd'hui les vases d'expansion (dits fermés ou à membrane sous azote).

La dilataion s'exerçant sur la membrane comprimant l'azote.

Lorsque la membrane à l'intérieur du vase est percée, le vase d'expansion ne joue plus son rôle = variation plus importante du manomètre de pression.

Vos vannes thermostatiques

title

Elles s'entretiennent 

Démontez le bilbe (très facile)

Huilez le petit piston (axe)

ATTENTION ! N'utilisez pas de pince directement sur le petit piston, vous risquez de le "marquer" et ne coulissera plus.

Actionnez légèrement le piston (enfoncez-le, ressortez-le)

Remontez le bulbe sur le corps

A la fin de la saison de chauffe laissez toujours vos vannes thermostatiques grandes ouvertes.

Certains radiateurs ne chauffent pas

1) Vérifiez la pression de l'eau dans le circuit (voir manomètre de pression).

2) Purgez vos radiateurs (pas d'air dans un circuit chauffage).

Tant que vous aurez de l'air continuez à purger.

Quand l'eau sort en continu, vous pouvez refermer le purgeur.

3) Retournez contrôler la pression d'eau au monomètre (voir manomère de pression).

Si le radiateur est équipé de vanne thermostatique, voir Vos vannes thermostatiques.

Besoin d'un renseignement ? N'hésitez pas à nous contacter

t